Exchange Server 2010 – Installation graphique

Bonjour à tous, pour mon premier article sur notre blog CU365.fr, devenu BachToTheCloud.com, je vous propose de me suivre pour une petite installation de Microsoft Exchange Server 2010 en interface graphique. Nous allons partir sur une installation typique, alors ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas perdu.

 

 

Introduction

“Clé de voûte des solutions de communications unifiées de Microsoft, la solution de messagerie d’entreprise Microsoft Exchange constitue …”

http://www.microsoft.com/exchange/2010/fr/fr/accueil.aspx

Microsoft Exchange Server 2010 en quelques mots, serveur de messagerie utilisé, principalement, en entreprise ayant pour but d’unifier la communication (avec Microsoft Lync). A cela s’ajoute un package d’outils, gestion d’agenda, de carnet d’adresse etc…

Exchange 2010 propose 5 rôles :

Mailbox : Gestion des boîtes aux lettres et dossier publique, permet de générer des services tels que la haute disponibilité, la gestion des carnets d’adresse hors ligne.
Nécessite le rôle Hub Transport pour l’envoie et réception de mail.
Le serveur d’installation doit être membre du domaine.

Hub Transport : Conversion / routage / règles de transport / journalisation / anti spam sont quelques-unes des fonctions du hub transport.
Le serveur d’installation doit être membre du domaine.

Client Access Servers : le CAS permet l’accès aux boîtes aux lettres (client léger et lourd).
Le serveur d’installation doit être membre du domaine.

Unified Messaging : L’UM permet la gestion de messagerie vocale et électronique, routage d’appels etc…
Le serveur d’installation doit être membre du domaine.

EDGE Transport : Permet l’émission/réception de message vers l’internet, anti spam et antivirus, joue le rôle de passerelle SMTP.
Le serveur d’installation doit être placé dans la DMZ.

Fini la théorie, bonjour la pratique !

Prérequis avant de lancer l’installation

  • Disposer d’un Contrôleur de Domaine opérationnel
  • Disposer d’un compte  avec des droits suivant :
    • Domain Admins
    • Enterprise Admins
    • Schema Admins
  • Disposer d’un Windows Server 2008 R2 opérationnel pour l’installation
  • Avoir les sources Microsoft Exchange 2010 SP2 (“English” It’s better !)
    • Sur le serveur d’installation (ne pas oublier de le rattacher au Domain)
    • Sur le DC (Domain Controler)
  • Préparer le DC à l’arrivé d’Exchange
  • Un peu d’amour et de patience

Extraction des sources

L’exécutable fournis par Microsoft permet de récupérer vos sources et de définir où vous souhaitez le recevoir.

 

Préparer le Domain Controler pour Exchange

1 – Se connecter au Domain Controler avec le compte administrateur que vous avez crée dans les prérequis.
2 – Ouvrir Windows PowerShell en mode administrateur.
3 – Se positionner dans le répertoire des sources Exchange, afin d’effectuer une extension de schema dans Active Directory.
4 – Taper les cmdlets suivantes pour étendre le schéma :

.Setup /prepareschema
.Setup /prepareAD /OrganizationName:CU365

5 – Redémarre le Domain Controler.

Installation, et oui, enfin

Sur le serveur Exchange, il  vous faut lancer le setup (à la source d’Exchange 2010).

Step 1 : Il vous faudra dans un premier temps installer le .Net Framexork 3.5.1. Un clic sur l’étape 1 ” Step 1 : Install .NET Framework 3.5 SP1

 

Step 2 : Comme nous sommes géniaux et que l’on travaille avec Windows Server 2008 R8 et en anglais, on passe directement à l’étape 4.

  • Lancer la step 4 ” Step 4 : Install Microsoft Exchange ” pour commencer l’installation de Microsoft Exchange 2010.

Step 3 : Lire l’introduction sur Exchange Server 2010 et les termes de la licence et l’accepter, si vous êtes d’accords.

    

Step 4 : Activer l’envoie de rapport d’évents à Microsoft afin d’améliorer leur service et leur permettre d’avoir de meilleur feed back de leur service. Une bonne action pour permettre l’évolution des services d’Exchange. (Je coche « non » dans mon installation, car ce n’est qu’une  installation de démonstration)

Step 5 : Un peu « d’action », deux choix s’offrent à vous, installation typique… et l’installation personnalisée. Le choix logique d’un bon administrateur est la seconde option.

Vous noterez que l’on peut changer l’emplacement de l’installation.

N’oubliez pas de cocher l’installation des composants nécessaires à l’installation des différents rôles d’Exchange.

 

Step 6 : C’est là que nous choisirons le choix des différents rôles à installation. Dans l’optique d’une installation typique est fonctionnel en local, sélectionner les rôles suivant :

  • Mailbox
  • Client Access Server
  • Hub Transport

Laisser cocher l’option d’installation automatique des composants nécessaires aux différents rôles d’Exchange.

 

Step 7 : Le nom d’organisation d’Exchange Server 2010 lui est spécifique et n’a aucune liaison particulière avec d’autres éléments.

En d’autres termes, ce nom doit recouvrir toutes les entités susceptibles d’être intégrées à la messagerie. (Par exemple, le nom de votre projet, votre entreprise, votre pôle …)

Step 8 :  Cette étape permet à votre Serveur Exchange d’être compatible avec des clients Microsoft Outlook 2003. Car l’installation d’une base de données de dossiers publics est nécessaire, sur le serveur Mailbox, pour les clients Outlook 2003.

Step 9 :  Dans le cas où nous aurions eu à configurer un domaine externe du serveur CAS, nous aurions eu à sélection cette option, que nous verrons plus tard, s’il y a des demandes. Dans notre cas, nous nous contenterons de passer à l’étape suivante.

 

Step 10 : Dans un souci d’amélioration de la satisfaction utilisateurs, Microsoft Exchange Server propose de collecter des informations sur vos serveurs Exchange. Le tout géré dans votre Exchange Management console. Vous pouvez définir les serveurs participant au programme, ainsi que sortir du programme de suivi  à tout moment.

 

Step 11 :  Dans un premier temps, une vérification des prérequis nécessaire au bon déroulement de l’installation d’Exchange. En cas de problème, les erreurs vous seront signalées afin de les corriger. Vous pouvez corriger vos erreurs à chaud, et cliquer sur « Réessayer » une fois terminé.

La second étape  installera vos composants Exchange.

   

 

Gratz ! : Vous pouvez lancer votre Exchange Management Console et commencer à passer aux choses sérieuses !

 

Leave a Reply